__

Le Centre Pompidou s’installe à Massy : tout ce qu’il faut savoir

Le futur musée en partenariat entre le Centre Pompidou et le Musée Picasso, basé à Massy.

Taille, emplacement, répartitions des espaces, café, rooftop, images et vidéo : dossier complet sur le nouveau musée du Centre Pompidou et du Musée Picasso, nommé “Fabrique de l’Art” et basé à Massy, dans le 91.

Image en couverture : © PCA-STREAM

Auteur / Autrice :

La Fabrique de l’Art : Le Centre Pompidou s’installe à Massy

Après seulement moins d’une cinquantaine d’années d’existence, le Centre Pompidou imaginé par Renzo Piano va devoir fermer ses portes pour de très lourds travaux, qui dureront environ cinq ans – probablement six. Un problème d’ampleur pour “Beaubourg”, ouvert en 1977, et qui accueille chaque années des millions de curieux désireux de venir voir sa collection unique au monde.

Car le Centre Pompidou possède – abrite – l’une des deux plus grandes collections d’art moderne et contemporain au monde, et la première en Europe. Cette collection publique riche de plus de 140 000 œuvres, propriété de l’État français et conservée par le Musée national d’art moderne, est “incomparable”. Trois comités d’acquisition par an travaillent à l’enrichir.

Mais une collection si pléthorique implique de vastes réserves. Celle-ci sont “un enjeu stratégique de premier ordre en termes de conservation”, d’après le Centre Pompidou, qui développe le lien entre ce problème et le futur centre basé à Massy :

“À l’étroit dans ses réserves actuelles situées dans le nord de la ville de Paris, le Centre Pompidou a souhaité se doter d’un espace plus vaste, bénéficiant d’installations parfaitement adaptées à la préservation de son patrimoine, et ouvertes aux innovations des métiers de la conservation/restauration.” 

Il y a quelques années maintenant, le Centre Pompidou a en conséquence lancé un concours pour la création d’un nouveau pôle de conservation. Un concours remporté par l’agence PCA-STREAM Philippe Chiambaretta Architecte, avec le projet de la Fabrique de l’Art.

Image aérienne du futur Centre Pompidou basé à Massy, dans l'Essonne, en partenariat avec le Musée Picasso.
Le Centre Pompidou, implanté dans la végétation du parc de la Blanchette, à Massy / © PCA-STREAM

Le Musée Picasso fait partie du projet, tout comme la région IDF

Le Centre Pompidou ne sera pas le seul musée parisien à venir se développer dans l’Essonne. Le Musée national Picasso-Paris partagera ses réserves avec celles du Centre Pompidou, dans ce bâtiment nommé aussi “Centre Pompidou Francilien”, situé à Massy.

Le “Centre Pompidou Francilien – Fabrique de l’art / Musée national Picasso-Paris” est partiellement financé par la Région Île-de-France, à hauteur de 20 millions d’euros. Un investissement qui “s’inscrit dans notre stratégie culturelle, résumée en trois mots-clefs : inclusion, itinérance et création”, selon la région et sa présidente actuelle, Valérie Pécresse.

Outre la région Île-de-France, le projet bénéficie du soutien de l’État, et des appuis du département de l’Essonne, de la communauté d’agglomération Paris-Saclay et de la Ville de Massy. Les travaux débuteront en 2024, et le Centre Pompidou de Massy devrait ouvrir ses portes en 2026.

Détail de la “Fabrique de l’Art”

Le projet s’inspire directement du Centre Pompidou parisien. Par exemple, les espaces d’exposition ouverts au public permettront de contempler le parc de la Blanchette et le lac “comme on admire le quartier Beaubourg depuis celles du Centre”, via une coursive en bois.

Image de la façade du futur Centre Pompidou basé à Massy, dans l'Essonne, en partenariat avec le Musée Picasso.
On retrouve la ligne du bâtiment original, et notamment son escalier si iconique / © PCA-STREAM

D’ailleurs, l’escalier en bois évoque celui de la façade emblématique, la « chenille », du bâtiment parisien.

Image de l'escalier extérieur du futur Centre Pompidou basé à Massy, dans l'Essonne, en partenariat avec le Musée Picasso.
Un escalier dont l’emplacement et la ligne en rappelle un autre / © PCA-STREAM

D’après PCA-STREAM, “les proportions du bâtiment participent de ces subtiles assonances avec le bâtiment historique, notamment lorsqu’il se dédouble en se reflétant dans le lac”.

Image de la façade, devant le lac, du futur Centre Pompidou basé à Massy, dans l'Essonne, en partenariat avec le Musée Picasso.
Face au lac de la Blanchette, le bâtiment se dédouble dans les eaux / © PCA-STREAM

On trouvera dans ce Centre Pompidou de Massy des intérieurs impressionnants et polyvalents, dans la continuité de ceux du site parisien.

Image de l'intérieur Centre Pompidou basé à Massy, dans l'Essonne, en partenariat avec le Musée Picasso.
Des intérieurs impressionnants / © PCA-STREAM

On y trouvera aussi un café-librairie, et au deuxième étage, un belvédère dominant la canopée proposera des animations et événements publics. Un espace culturel expérimental de 2 500 m2 proposera “une programmation artistique et culturelle qui mettra en valeur plus particulièrement sa collection et les métiers du musée”.

Image de l'escalier vers le lac et du ponton du futur Centre Pompidou basé à Massy, dans l'Essonne, en partenariat avec le Musée Picasso.
Un escalier descendra directement du bâtiment vers un ponton situé sur le lac / © PCA-STREAM

Et au sommet, un rooftop qui devrait proposer de se rafraichir la journée, et se déhancher (modérément) le soir :

Voici le détail de ce futur bâtiment, et des espaces qui le composent :

  • Le bâtiment fera exactement 28 600m²
  • 23 600 m² seront dédiés au Centre Pompidou, dont :
    • Ateliers : 2 600 m²
    • Réserves : 13 000 m²
  • 2000 m² dédiés au Musée National Picasso Paris, dont :
    • Ateliers : 250 m²
    • Réserves : 850 m²
  • 3300 m² d’espaces culturels et d’accueil plateau d’expositions modulable
Image de l'un des ateliers du futur Centre Pompidou basé à Massy, dans l'Essonne, en partenariat avec le Musée Picasso.
Les futurs ateliers qui seront implantés dans le bâtiment / © PCA-STREAM
Image de l'un des ateliers du futur Centre Pompidou basé à Massy, dans l'Essonne, en partenariat avec le Musée Picasso.

Deux ans de dialogues, d’échanges et de mises au point auront été nécessaires aux équipes des musées et de PCA-STREAM pour concevoir “un équipement rationalisé et optimisé, compacté au maximum pour réduire toute surface inutile et faire des économies de matière et de budget”. Un bâtiment s’appuyant sur “une trame flexible et modulable, gage de durabilité”, intégrant des “matériaux biosourcés et pérennes”

PCA-STREAM explique aussi que ce centre sera un lieu hybride, proposant à la fois un espace de stockage dernier cri et hautement sécurisé et un lieu d’accueil du public : 

  • “Côté pile, le coffre, un monolithe clos ne laissant pénétrer qu’une lumière naturelle contrôlée dans les ateliers, assurant les meilleures conditions de conservation et de restauration à deux des plus grandes collections d’art moderne au monde.” Ces espaces seront dotés de normes de conservation optimales et d’espaces supplémentaires en prévision de l’enrichissement de la collection.
Image de l'un des espaces de stockage du futur Centre Pompidou basé à Massy, dans l'Essonne, en partenariat avec le Musée Picasso.
Des espaces de stockage de pointe pour les oeuvres / © PCA-STREAM
  • “Côté face, un profil accueillant et ouvert, pour rassembler le public autour de la création, poursuivant la philosophie avant-gardiste du projet de Piano et Rogers.”
Image prise depuis le ciel du futur Centre Pompidou basé à Massy dans l'Essonne, en partenariat avec le Musée Picasso.
Un lieu ouvert sur la ville et le parc / / © PCA-STREAM

Vidéo du projet

Voici une vidéo d’environ deux minutes, proposée par l’agence PCA-STREAM, qui dévoile plus en détail le projet (et notamment son café-librairie) :

Le futur musée basé à Massy, en vidéo

“Abritant les collections du Centre Pompidou et du musée Picasso, il offrira un pôle de réserve de référence réunissant dans un même bâtiment un lieu de recherche et de conservation de pointe, mais aussi un lieu de diffusion qui deviendra un nouveau centre de vie pour les Franciliens, au cœur d’un parc magique.”

PCA-STREAM

Rendez-vous en 2026 ! Plus d’informations :