__

A Marseille, 95kg de cocaïne dans les valises de trafiquants brésiliens

Quatre brésiliens interpelés avec 95 kg de cocaïne dans leurs valises, au port de Marseille, sur un paquebot Costa Croisières.

Quatre brésiliens interpelés avec 95 kg de cocaïne dans leurs valises, sur un paquebot Costa dans le port de Marseille.

Auteur / Autrice :

A Marseille, des valises pleines de cocaïne sur un bateau Costa Croisières

Le 2 mai 2023, les douanes françaises ont fait une importante prise sur le navire Costa Favolosa, amarré dans le port de Marseille.

Le Costa Favolosa était parti de Savone, une petite ville italienne à quelques kilomètres de Gènes, port d’origine de Costa Croisière, et environ 150 kilomètres de Nice. Le bâteau avait déjà fait escale à Barcelone, avant de finalement rejoindre Marseille.

Le Costa Favolosa est un colosse des mers, de 290 mètres de long, mis en service en 2011 par la société italienne Costa Croisières (fondée en 1854). En plus de cette longueur record, c’est également un navire très large, 44 mètres au niveau du pont, et très haut, avec 70 mètres de tirant d’air. Un navire qui peut naviguer à une vitesse remarquable, atteignant les 43km/h (23,2 noeuds), malgré sa carrure.

Un colosse, qui est aussi un petit monde en soit, accueillant 1 500 cabines (dont plus de 570 ont un balcon!), pour 3 800 passagers maximum, et 1 150 membres d’équipage. Soit un total de presque 5000 personnes, l’équivalent d’une petite ville.

Et c’est vraisemblablement au milieu de cette foule de plusieurs milliers de passagers qu’a tenté de se camoufler une équipe de trafiquants, finalement arrêtés avec l’une des saisies de cocaïne les plus importante de la région de Marseille ces dernières années.

De 8 à 95kg de cocaïne

D’après les informations de La Provence, un couple – une jeune brésilienne et son “petit ami” – débarquent du Costa Favolosa avec une valise à roulettes, comme de simples touristes ordinaires. Sauf que quand la sécurité tente une première fois de les contrôler, ils font demi-tour. Et une heure plus tard, la femme seule revient, cette fois avec un sac à dos.

Mais quand les vigiles lui demandent d’ouvrir son sac, elle le jette par-dessus bord. Evidemment, le sac n’est pas en sucre, pas plus que ce qu’il contient, et le tout est immédiatement récupéré… et 8,4 premiers kilo de cocaïnes sont découverts. 

En perquisitionnant la cabine du couple, sans y débusquer son ami, les douaniers trouvent le récépissé de la réservation d’une autre cabine, toujours sur le bateau Costa, aux noms de deux autres femmes. Et dans la cabine, surprise (non) : le “copain” de la première Brésilienne est caché, et avec lui, sous le lit, six gros sacs contenant 86,4 kg de blanche

Les deux autres femmes brésiliennes, au physique d’Instagrammeuse Shauna Events, seront également appréhendés, alors qu’elles tentent de venir chercher le stock. Une tentative faite après avoir livré une première partie du lot dans un Airbnb, rue Sainte, à deux pas du vieux port, et avoir appris que leurs complices étaient déjà aux mains des douaniers. Les quatre ont rapidement reconnu avoir été recrutés à San Paulo par un puissant cartel sud-américain, dont on ignore le nom.

Les quatre suspects sont désormais en détention provisoire, et une information judiciaire a été ouverte le 6 mai pour “important trafic international de stupédiant en bande organisée”.

Comme dit l’adage : “Blanche est la poudre, vert est le billet, grise est la taule.”