__

Tout savoir sur les Arènes, le futur QG de la Karmine Corp


Lors de KCX 3, la nouvelle a fait beaucoup de bruit : la KCorp va avoir son propre stade. Voici tout ce qu’il faut savoir sur Les Arènes, la salle flambant neuve située à Evry qui va être utilisée par la Karmine Corp à partir de 2024.

Image en couverture : © Grand Paris Sud – DVVD

Auteur / Autrice :

La KCorp va s’installer dans les Arènes

La Karmine Corp est une équipe e-sport qu’on ne présente plus. À l’occasion de la troisième édition de KCORP XPERIENCE (KCX3), le samedi 16 septembre, la team et son créateur Kameto ont été particulièrement fiers de dévoiler leur futur QG, qui prendra place au sein des Arènes. Une annonce qui a sans surprise enthousiasmé les 28 000 supporters présents dans la salle Paris La Défense Arena.

Un bâtiment situé dans l’agglomération Grand Paris Sud, à Évry-Courcouronnes. Kamel “Kameto” Kebir est lui né à Corbeil-Essonnes, et trois ans après la création de la Karmine Corp en 2020, il signe ici un partenariat inédit et stratégique entre son club de esport et l’agglomération Grand Paris Sud, d’où il est originaire.

Un partenariat qui “affirme l’engagement de la Karmine Corp envers l’excellence”, mais aussi “sa volonté de créer une expérience immersive exceptionnelle pour les fans d’e-sport et façonner l’avenir de l’éducation et de la formation”. Surtout, la Karmine Corp devient ainsi la première équipe d’e-sport européenne à intégrer une enceinte en tant que club résident, et cette annonce marque “un tournant majeur dans le monde de l’e-sport en France”.

Photos, dimensions, capacités, histoire : tout savoir sur les Arènes de la KCorp

Après plusieurs années de travaux, Les Arènes de Évry-Courcouronnes rouvriront en 2024, et deviendront donc le stade de la KCORP, qui a signé un bail de plusieurs années avec l’agglomération Grand Paris Sud.

Les Arènes, futur stade de la KCORP, vue du ciel.

Cette salle emblématique est située à côté du centre commercial de l’Agora à Évry-Courcouronnes. Elle a été bâtie dans les années 70 (en même temps que le centre commercial), puis inaugurée en 1975.

De grandes rénovations avaient été entamées à partir de 2018, pour un budget de 20,5 millions d’euros. Initialement, la salle avait une capacité de 2 800 places, qui sera portée à 3200 (en assis/debout grâce à des gradins amovibles) à la fin des travaux en 2024. La salle aura aussi une grande scène modulable de 358 m².

Les Arènes une fois les rénovations terminées.
Les Arènes une fois les rénovations terminées. / © DVVD

Les Arènes de l’Agora, c’est aussi une salle dont la configuration en arc de cercle permet une excellente visibilité de la scène quelle que soit la place occupée. Très performante et modulaire, la salle avait la capacité d’accueillir aussi bien “des concerts, du cirque, des grands ballets, mais aussi des manifestations sportives d’envergure”, d’après l’administration.

Une capacité d'accueil allant jusqu'à 3200 places
Une capacité d’accueil allant jusqu’à 3200 places. / © DVVD

C’est donc la version 2024 d’une enceinte des années 70 qui a été choisie comme quartier général pour accueillir les événements et matchs de la Karmine Corp à partir de l’année prochaine.

L’objectif affirmé est de pouvoir abriter jusqu’à 25 événements par an, soit deux par mois, avec une récurrence bimensuelle. Mais plus largement, le modèle est celui du sport de haut niveau, où les clubs peuvent accueillir leur public, fédérer leur communauté, et tirer de conséquents revenus de la billetterie !

Le toit entièrement rond des Arènes, photographié depuis un drone, pendant les travaux de rénovation.
Le toit entièrement rond des Arènes, photographié depuis un drone, pendant les travaux de rénovation. / © DVVD

Dans Le Parisien, Arthur Perticoz, le CEO de Karmine Corp, explique

“Ce que l’on veut maintenant, c’est passer à la vitesse supérieure, être dans un modèle proche du sport traditionnel et être résident d’une arène pour créer des événements réguliers. C’est un changement de business model puisque ça signifie avoir des abonnés comme dans les stades, avoir des entrées de billetterie comme les clubs traditionnels.

On estime être la seule équipe ou presque à pouvoir le faire, c’est un coup de tonnerre dans l’industrie car ça veut dire qu’une équipe d’e-sport est capable de faire jusqu’à 20 ou 25 événements par an comme un club de foot. Puisqu’on a vocation à devenir le PSG de l’e-sport, il faut qu’on ait notre Parc des Prince.”

Or, pour sa saison régulière en Ligue 1, le PSG accueille des rencontres en moyenne toutes les deux semaines, soit le rythme visé par la KCORP dans ces Arènes.

Enfin, voici une vidéo des Arènes de l’Agora, au milieu et à la fin des travaux :

Ce partenariat fait de l’agglomération Grand Paris Sud la première collectivité territoriale à rejoindre France E-sports : Une association loi 1901 à but non lucratif qui se donne pour objectif de rassembler les acteurs de sport électronique (Joueurs, Promoteurs, ou Créateurs-Éditeurs de jeux) en France afin de leur proposer une plateforme de collaboration efficace et un canal de communication.

Pour en savoir plus :