__

Meta lance Segment Anything, une IA de détourage d’image

Meta a dévoilé Segment Anything, une intelligence artificielle capable de comprendre les images.

Avec Segment Anything de Meta, détourer une image permet de nouveaux usages.

Auteur / Autrice :

Meta : Après le fiasco du métavers, le pari de l’IA

Pendant plusieurs années, il a été facile et assez logique de se moquer des aspirations de Mark Zuckerberg pour le métavers. Le créateur de Facebook, devenu milliardaire à 23 ans seulement, a placé une partie conséquence de ses forces dans cette direction.

Un pari qui semble tourner court, puisque en 2002, la branche “Reality Labs” déclarait 13 milliards de dollars au total sur 2022, et était déjà responsable d’une perte de 10 milliards de dollars en 2021. Sur les trois dernières années, l’activité “métavers” de Meta lui aurait coûté la bagatelle de 30 milliards de dollars.

Conséquence, Meta annonçait 11 000 licenciements, soit 13% des effectifs, au début du mois de novembre 2022, peu après la première coupe massive chez Twitter, et en s’inscrivant dans la lourde tendance des licenciements qui a touché la tech ces derniers mois (voir notre article).

Reste que Facebook, Instagram et Whatsapp sont de belles machines à cash, puisque pour le seul quatrième trimestre 2022, Meta enregistrait 4,7 milliards de dollars de bénéfices, pour 32,17 milliards de dollars de CA.

Et que cette manne financière peut être réattribué dans des directions autrement plus prometteuses. Parmi celles-ci, l’intelligence artificielle bien sûr. Un sujet largement popularisé par le succès de ChatGPT de OpenAI, mais aussi par les images bluffantes de MidJourney.

Il y a quelques semaines, Meta dévoilait LLaMA, son propre LLM d’intelligence générative textuelle (voir notre article), dont malheureusement la base fuitait sur internet quelques jours plus tard…

Segment Anything Model : la belle nouveauté de Meta

Le 5 avril 2023, Meta a dévoilé son nouveau projet d’intelligence artificielle : “Segment Anything”.

Concrètement, il s’agit d’une technologie utilisant un modèle “IA” capable d’identifier les différents éléments sur une image (photographie, dessin, peinture…). Quelque chose de sensiblement similaire à ce que propose déjà les technologies pour détourer, comme le lasso par exemple.

Exemple d’utilisation de “Segment Anything” de Meta

Mais ce qui est plus intéressant, c’est que les objets sélectionnés sur une image peuvent être convertis en modèle 3D dans certains cas. Par exemple, une chaise sur une photo peut être transformée en modèle 3D, à une échelle de jouet pour enfant, puis imprimée par une imprimante 3D.

Exemple d’utilisation de “Segment Anything” de Meta

La technologie utilise aussi la fonction d’invite textuel, popularisée par les IA génératives d’images, et permet donc de demander directement d’extraire quelque chose à l’IA. Comme les chats sur l’exemple ci-dessous :

Exemple d’utilisation de “Segment Anything” avec une invite texte

La technologie a été entrainée sur la base “Segment Anything 1-Billion mask dataset” ou SA-1B, qui compte 11 millions d’images. Dans un dense et volumineux document pdf, Meta précise dans le détail le fonctionnement de sa technologie.

Mais surtout, sur le site dédié à Segment Anything, Meta propose un outil de démonstration qui se montre très performant après quelques premiers tatonnement sur la prise en main.

Comment toujours dans les projets “Intelligence artificielle” de Meta, on retrouve une française dans l’équipe, puisque Chloé Rolland (qui a fait ses études à l’Université Pierre et Marie Curie) fait parti des autrices et auteurs.

A l’heure d’écrire ces lignes, l’action “Meta” enregistrait une progression de 13% en un mois et 50% en six mois, à 209,3$.